jeudi 13 janvier 2011

Étendu dans le noir…

dessin erotique pornographique soixante-neuf
taille originale : 36 x 27 cm
(dessin avec mise en couleur numérique)

« Je me rappelle qu'à moitié endormi, ainsi, je ressentais quelque chose de bizarre, comme si le temps n'existait pas. Comme s'il était quelque chose de statique à travers quoi nous nous mouvions à la façon de ces scaphandriers, de ces nageurs dans les profondeurs marines, sans pesanteur à travers cette matière transparente et figée comme le trapèze de lumière, décoloré, livide et précis, là, au plafond. Nu : voilà ce qu'était ce visage quand j'y repense maintenant, et c'était cela qui m'avait choqué, gêné, intrigué depuis trois jours que je le connaissais : cette nudité, cette absence d'apprêt, de masque, de ces oripeaux, ces postiches dont se parent, sous lesquels se dissimulent… »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire