dimanche 27 mars 2016

si bleu, si calme

strapon femdom
taille originale : 24 x 32

« Je vais vous dire pourquoi tout s’est mal passé : c’est pour une raison qui vous semblera sûrement incompréhensible. Jamais je n’ai eu de femme plus belle ou plus excitante que D…y : elle me faisait même absolument perdre la tête, mais au lit j’étais impuissant avec elle. Avouez qu’on n’inventerait pas une histoire plus édifiante : les débauchés déconcertés, réduits à s’écœurer eux-mêmes. Pourtant il n’est pas difficile de nous comprendre. Elle était aussi habituée que moi aux excès et je ne pouvais pas la satisfaire avec des simagrées. Ce n’est pas difficile à comprendre. Je me mettais en sueur. Le temps passait en efforts inutiles. À la fin, j’étais dans un état d’extrême épuisement physique, mais l’épuisement moral était pire. Aussi bien pour elle que pour moi. Elle m’aimait et pourtant, à la fin, elle me regardait bêtement, avec un sourire fuyant, même fielleux. Elle s’excitait avec moi et je m’excitais avec elle, mais nous n’arrivions qu’à nous écœurer. Vous comprenez : on devient dégoûtant… Tout était impossible. Je me sentais perdu et, à ce moment-là, je ne pensais plus qu’à me jeter sous un train… Je m’arrêtai un moment. Je dis encore : Il y avait toujours un arrière-goût de cadavre… Vous ne pouvez imaginer à quel degré d’aberration il est possible d’arriver. Je me demandais pourquoi j’étais impuissant avec elle, et pas avec les autres. Tout allait bien quand je méprisais une femme. Seulement, avec D…y, j’avais toujours envie de me jeter à ses pieds. Je la respectais trop, et je la respectais justement parce qu’elle était perdue de débauches. Tout cela doit être inintelligible pour vous.  »
strapon femdom
Variations sur un même thème