dimanche 29 mai 2011

Éjaculation et recueillement

dessin ejaculation faciale
taille originale : 24 x 34 cm
« Autrui qui accueille dans l'intimité n'est pas le vous du visage qui se révèle dans une dimension de hauteur — mais précisément le tu de la familiarité ; langage sans enseignement, langage silencieux, entente sans mot, expression dans le secret. La discrétion de cette présence ne se comprend et n'exerce sa fonction d'intériorisation que sur le fond de la pleine personnalité humaine mais qui, dans la femme, peut précisément se réserver pour ouvrir la dimension de l'intériorité. Et c'est là une possibilité nouvelle et irréductible, une défaillance délicieuse dans l'être et source de la douceur de soi. »

lundi 23 mai 2011

Rêve de Sodome ?

taille originale : 32 x 24 cm
(superposition numérique de deux dessin originaux)
« Ce que nous vivons en rêve, à condition que le rêve se répète souvent, finit par faire partie de l'économie de notre âme, au même titre que les choses “réellement” vécues. Le rêve nous enrichit ou nous appauvrit, nous ajoute ou nous retranche un besoin, et finalement, même au grand jour, même aux instants de magnifique et suprême lucidité où notre esprit est le mieux éveillé, nous nous sentons un peu tenus en lisière par les habitudes de nos rêves. »

jeudi 19 mai 2011

La première révolution sexuelle

taille originale : 29,7 x 42 cm


« L’amour romantique, cette représentation des relations sexuées marquées par l’empathie et la spontanéité, se définit par opposition au contrôle communautaire des relations sexuelles. La montée du romantisme parmi les gens de lettres et dans les milieux cultivés a fait de l’expérience de l’amour un des objets privilégiés de ce mouvement. L’apparition de ce que désignent les notions d’amour, de tendresse, d’affection est l’indice de la transformation des relations matrimoniales qui, jusqu’alors, n’étaient guère dissociables des relations du groupe social dont les familles faisaient partie.
La “première révolution sexuelle” correspond à l’autonomisation, certes très relative, des jeunes par rapport à leur communauté d’appartenance. La notion d’amour physique — les deux termes ont été longtemps antinomiques — n’a pris son sens moderne qu’avec ce relâchement des liens communautaires dans certaines catégories sociales des milieux les plus élevés, celles qui furent les plus affectées par le développement du travail capitaliste et de l’économie monétaire qui lui est liée. Le besoin sexuel n’était pas constitué comme tel et, quand il l’était, il n’était pas associé aux relations matrimoniales, celles-ci étant dominées par l’intérêt du groupe et de sa reproduction. Le désir sexuel, l’attrait physique, l’entente mutuelle et la “sentimentalité” n’ont été thématisés qu’à partir du moment où les relations entre jeunes se sont dégagées du “cadre des contrôles exercés par le groupe des jeunes gens et par la société des adultes dans son ensemble”.
À la différence de la haute aristocratie, dont le mode de perpétuation, l’hérédité, est largement assuré statutairement et socialement, la bourgeoisie ne dispose que de l’héritage familial, et de l’ordre juridique qui lui est associé, pour transmettre ce qui fait sa position dans l’ordre social. Dans cette classe, la phobie de la dispersion, au double sens de gaspillage et de division, se manifeste dans de nombreuses conduites : réduction des naissances, restriction de la sociabilité à l’espace familial, mode familial de socialisation des enfants, surtout les filles, gestion des œuvres charitables et du capital social, renforcement de toutes les formes de ségrégation sociale, à commencer par l’habitat et l’urbanisme. »

dimanche 8 mai 2011

Le feu au cul…

dessin pornographique sodomie
taille originale : 24 x 34 cm
« Ce feu prenait dans la chair
Et l’aube était son égale
Ce feu prenait dans les mains
Dans le regard dans la voix
Il me faisait avancer
Et je brûlais le désert
Et je caressais ce feu
Feu de terre et de terreur
Contre les terreurs de la nuit
Contre les terreurs de la cendre
Un feu comme une ligne droite
Un feu fatal dans les ténèbres
Comme un pas dans la poussière
Un feu vocal et capital
Qui criait par-dessus les toits
Au feu la mort
Ce feu prenait dans la chair
Ce feu s’en prenait aux chaînes »

mardi 3 mai 2011

Exercice et formation des premières habitudes

dessin erotique pornographique fellation
taille originale : 34 x 24 cm
« En ce qui concerne les réflexes du nouveau-né, il en résulte que ceux d’entre eux qui présentent une importance particulière pour l’avenir (les réflexes de succion ou le réflexe palmaire qui sera intégré dans la préhension intentionnelle ultérieure) donnent lieu à un “exercice réflexe”, c’est-à-dire une consolidation par exercice fonctionnel. C’est ainsi que le nouveau-né tète de façon plus assurée, retrouve plus facilement le mamelon lorsqu’il a été lâché, etc. après quelques jours que lors des premiers essais. (On observe de tels exercices réflexes également chez les animaux, comme dans les tâtonnements qui caractérisent les premiers essais de copulation chez les Limnées des étangs.) L’assimilation reproductrice ou fonctionnelle qui assure cet exercice se prolonge, d’autre part, en une assimilation généralisatrice (sucer à vide entre les repas ou sucer de nouveaux objets) et en une assimilation récognitive (distinguer le mamelon de ces autres objets).
Sans qu’on puisse parler en ces cas d’acquisitions proprement dites, l’assimilation en jeu n’en remplit pas moins un rôle fondamental, car cette activité qui interdit de considérer le réflexe comme un pur automatisme, rend compte d’autre part des extensions ultérieures du schème réflexe et de la formation des premières habitudes. Dans l’exemple de la succion, on assiste, en effet, et parfois dès le second mois, à ce phénomène banal, mais non moins instructif, d’une succion du pouce, non pas fortuite ou accidentelle, comme cela peut se produire dès le premier jour, mais systématique par coordination des mouvements du bras, de la main et de la bouche. Précisons qu’il y a bien ici acquisition proprement dite, puisqu’il n’existe pas de réflexe ou d’instinct de sucer son pouce (l’apparition de cette conduite et sa fréquence sont en effet variables). »
dessin erotique pornographique fellation
taille originale : 34 x 24 cm

dimanche 1 mai 2011

Une bouche consolatrice

dessin pornographique fellation
taille originale : 32 x 24 cm
(cliquer sur l'image animée
pour obtenir une version agrandie du dessin original)
« Sa bouche ! à moi, ce pli pudiquement martyr
Où s’aigrissent des nostalgies de nostalgies !
Eh bien, j’irai parfois, très sincère vigie,
Du haut de Notre-Dame aider l’aube au sortir
De passables orgies »