lundi 7 mars 2011

Paradoxe moderne

dessin erotique pornographique triolisme
taille originale : 36 x 27 cm

« La figure de Van Gogh est bien l’illustration paradigmatique du basculement en régime de singularité, privilégiant le hors-norme, l’innovation, l’originalité, l’individualité, dans cette nouvelle éthique de l’avant-garde qui va devenir la norme de l’excellence artistique : en vertu de quoi le génie est valorisé contre la foule et la communauté des pairs, l’excentricité contre l’observance des canons, l’innovation contre la reproduction des modèles, la marginalité contre la conformité, l’artiste prophète contre l’artiste mondain, et la vérité de la postérité contre l’aveuglement ou le mensonge du temps présent. L’artiste désormais n’est plus seulement celui qui peut être singulier, mais celui qui doit l’être, par principe, car cela fait désormais partie de sa définition normale : c’est l’un des nombreux paradoxes du statut de l’artiste en régime de singularité que de devoir être, si l’on peut dire, normalement exceptionnel. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire