samedi 26 février 2011

Comme un reptile vers son trou…

dessin erotique sexe feminin
taille originale : 29,7 x 42 cm

« Un cri m’occupait tout entier : Son ventre !
Son ventre ! Que m’importaient son sein, ses jambes ! — Je m’en souciais aussi peu que de sa pensée et de sa figure, déjà abandonnées. C’est son ventre que je voulais et que j’essayais d’atteindre comme le salut.
Mes regards, que mes mains convulsives chargeaient de leur force, mes regards lourds comme de la chair, avaient besoin de son ventre. Toujours, malgré les lois et les robes, le regard mâle se pousse et rampe vers le sexe des femmes comme un reptile vers son trou.
Elle n’était plus, pour moi que son sexe. Elle n’était plus que la blessure mystérieuse qui s’ouvre comme une bouche, saigne comme un cœur, et vibre comme une lyre. Et d’elle s’exhalait un parfum qui m’emplissait, non plus le parfum artificiel dont elle s’habille, mais l’odeur profonde d’elle, sauvage, vaste, comparable à celle de l amer — l’odeur de sa solitude, de sa chaleur, de son amour, et le secret de ses entrailles. »
dessin erotique sexe feminin
taille originale : 29,7 x 42 cm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire